Politiques gouvernementales

Stratégie d’intervention d’Emploi-Québec à l’égard de la main-d’œuvre féminine

 Une Stratégie actualisée lancée le 30 novembre 2009!

La Stratégie d’intervention à l’égard de la main-d’œuvre féminine constitue la politique gouvernementale principale en ce qui a trait aux femmes et à l’emploi. Elle a été adoptée en 2001. Dans le cadre de la mise en oeuvre de la Politique gouvernementale en condition féminine Pour que l’égalité de droit devienne l’égalité de fait (2006), la Stratégie a été actualisée à la lumière des changements qu’a connus le marché du travail et de bilan des interventions réalisées depuis 2001. La Stratégie actualisée a été lancée le 30 novembre 2009 en présence de la sous-Ministre Madame Dominique Savoie, des représentants d’Emploi-Québec, du Ministère de l’emploi et de la solidarité sociale et de la Commission des partenaires du marché du travail.

La Stratégie actualisée, qui s’inscrit dans la continuité de celle de 2001, comprend deux grands axes d’intervention :

  1. La connaissance, reconnaissance et la prise en compte de la problématique de la main-d’œuvre féminine;
  2. La diminution des obstacles à l’intégration et au maintien en emploi de la main d’oeuvre féminine.

Pour consulter le document Faits saillants de la Stratégie, cliquez ici

Pour consulter le document complet de la Stratégie, cliquez ici

Martin Frappier, directeur de la COCDMO et Sophie Clerc, coordonnatrice du CCF ont présenté la Stratégie 2009 à Radio Centre Ville dans le cadre des Lundis de l’Emploi. C’est Gwenaelle Janvier, journaliste bénévole, qui a mené l’entrevue. Pour l’écouter, veuillez cliquer ici.

Historique de la Stratégie

La publication de l’analyse statistique «Les femmes du Québec et le marché de l’emploi» (2000) a démontré que, malgré le meilleur accès des femmes au marché du travail, celles-ci sont toujours victimes de discrimination systémique et les conditions dans lesquelles elles travaillent ont peu changé.

Fort de cette mise à jour des données, le Comité consultatif Femmes en développement de la main-d’œuvre (à ce moment appelé Comité aviseur Femmes) a demandé à la ministre du Travail alors en poste, madame Diane Lemieux, de former un groupe de travail dont le Comité consultatif ferait partie, afin d’élaborer une politique pour la main-d’œuvre féminine.

La Stratégie d’intervention à l’égard de la main-d’œuvre féminine est finalement lancée publiquement en 2001.

Le Comité consultatif Femmes assure avec  Emploi-Québec la diffusion de la «Stratégie» auprès de ses partenaires du marché du travail : comités sectoriels, comités consultatifs, comités d’adaptation de la main-d’œuvre et auprès des organismes communautaires d’aide à la recherche d’emploi.